Christelle Abou Jaoude ventes et marketing du BDD, explique la mission de cette nouvelle structure...

Christelle Abou Jaoude ventes et marketing du BDD, explique la mission de cette nouvelle structure...

Quels sont les objectifs du Beyrouth Digital District ?

Christelle Abou Jaoude – Le Beyrouth digital district (BDD) vise à créer une plaque tournante pour les industries numériques et créatives en leur offrant un environnement idéal et des infrastructures de pointe. Notre objectif est d’empêcher la fuite des cerveaux libanais, de retenir les talents hautement qualifiés. Cela constitue un écosystème idéal pour que les fondateurs se connectent, échangent des idées et tirent les enseignements de leurs réussites et de leurs échecs respectifs.

Le quartier de Bachoura, où s’est implanté le BDD, est-il amené à remplacer le quartier d’affaires en centre-ville ?

C. A. J. – Beyrouth Digital District rassemble le secteur de la création numérique et complète le centre-ville qui, lui, cible des entreprises plus établies. Le quartier de Bachoura jouit d’une situation stratégique à proximité du centre-ville, de l’aéroport, du port et des universités. Nous voulons que BDD devienne un quartier autonome et innovant, qu’il apporte du sang neuf dans Bachoura, qu’il devienne le cœur d’une communauté vivante et tournée vers l’avenir. En résumé, un quartier numérique intelligent.

Quelle est la force de Beyrouth en tant que destination d’affaires ?

C. A. J. – Le Liban offre l’un des climats économiques les plus libéraux de la région, encourageant la libre concurrence, favorisant le développement du secteur privé et attirant les investisseurs étrangers. Beyrouth bénéficie aussi d’universités de haut niveau. Et la situation du pays, à l’intersection de l’Europe, de l’Asie et de l’Afrique, est particulièrement stratégique.

on April 16, 2018

by Voyages D’affaires